Tout savoir sur la chirurgie de la cataracte

Qu’est ce que la cataracte ?

La cataracte est une infection de l’œil due à l’usure du cristallin. Endommagé, il réduit l’exposition des faisceaux lumineux jusqu’à la rétine et provoque des troubles visuels : sensibilité, mauvais discernement des contrastes et des couleurs. Le jaunissement de la lentille provoque une opacification qui ne laisse plus passer les rayons lumineux et brouille la vision des patients.

Cela s’explique par le vieillissement du cristallin, c’est pourquoi la cataracte touche en général les personnes à partir d’une soixantaine d’années. Cependant, d’autres facteurs peuvent intervenir et toucher des personnes plus jeunes.

C’est un phénomène naturel qui peut néanmoins se transformer en une infection très lourde et rendre partiellement ou totalement aveugle si la prise en charge n’est pas assez rapide.

En quoi consiste l’opération de la cataracte ?

L’opération de la cataracte permet de remplacer le cristallin abîmé par un implant artificiel. Le chirurgien procède alors à une anesthésie locale de l’œil et fragmente le cristallin endommagé afin de l’extraire et insérer la prothèse oculaire.

C’est une intervention indolore qui ne nécessite pas d’hospitalisation. L’intervention est réalisée à l’aide d’un microscope qui donne au chirurgien beaucoup de précision et permet une extraction de la partie abîmée très rapidement.

Seul le contenu opacifié est retiré, via une ouverture de l’œil de quelques millimètres, aspiré par un système d’ultrasons. Enfin, le chirurgien procède à la mise en place de l’implant. Cette intervention dure en général quelques minutes.

L’opération de la cataracte est-elle risquée ?

Cette opération est fréquemment réalisée et s’effectue en une vingtaine de minutes sous anesthésie locale. Les personnes opérées bénéficient d’un suivi post opératoire, nécessaire dans les 24h qui suivent l’acte chirurgical.

Bénigne, cette intervention pour le moins spectaculaire, est pourtant la plus répandue en France. La demande grandissante favorise la pratique de cette opération devenue courante et utilisée avec des moyens très moderne.

En France, on en recense en moyenne 800 000 par an. Ce nombre important d’interventions explique les avancées considérables du matériel utilisé et l’évolution des implants pour améliorer leur souplesse et leur meilleure qualité optique.

Tous ces éléments servent aux spécialistes qui sont d’autant plus expérimentés et réduisent chaque année le taux d’infections post-opératoires (5% en 2016). Il est important de prendre rendez-vous chez son ophtalmologiste pour diagnostiquer un éventuel trouble de la vision.

Pour plus d’infos sur cette opération : Cataractejepassealacte.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *